Vinaccia

Mandoline de Concert Gennaro & Achille Vinaccia de 1900

€4.600

Sublime mandoline de concert fabriquée par Gennaro Vinaccia (1832-1908) et Achille Vinaccia (1836-1920), tous deux fils et successeurs de Pasquale Vinaccia (1806-1885). 

La fabrique familiale des Vinaccia a pu se prévaloir d'un passé glorieux, particulièrement concernant les mandolines. Il est d'ailleurs dit que ce sont leurs ateliers qui auraient donné naissance à la mandoline napolitaine dans les années 1750, grâce à Gennaro (I) et Antonio (I) Vinaccia. 

Pasquale Vinaccia, qui a hérité de l'entreprise familiale au début du XIXe siècle, dirigeait l'atelier au 53 de la rua Catalana à Naples avec ses deux fils Gennaro et Achille.

Photographie de Pasquale Vinaccia 

(Source : The Guitar and Mandolin par Philip J. Bone, 1914, entre la page 220 et 221)

Selon Paul Sparks, leur père, Pasquale a fourni une mandoline à la future reine d'Italie, la princesse Margherita du Piémont. Ainsi, plus tard, ses étiquettes de mandolines mentionneront l'inscription "Facteur d'instruments de la reine d'Italie".

Pasquale Vinaccia et ses deux fils Gennaro et Achille sont des plus réputés pour leurs mandolines. Et c'est après la mort de Pasquale en 1885, que ses deux fils poursuivent l'entreprise conjointement sous leurs noms respectifs jusque vers 1899/1900. Et c'est après cette date qu'une nouvelle étiquette apparaîtra, contenant que le texte "F.lli Vinaccia fu P.le & C..." (Frères Vinaccia fils de Pasquale & Cie).

Ainsi, la dynastie Vinaccia joua un rôle déterminant dans l'élaboration et l'évolution de la mandoline napolitaine dont voici un très bel exemplaire daté de 1900. 

Celle-ci, remarquable dans sa construction, l'est également à travers l'humble richesse de ses fins décors, son état de conservation et sa sonorité. 

Certainement réalisée pour un soliste comme en témoigne la touche de concert, encore rare au tournant du siècle, les frères Vinaccia travaillèrent ici toujours dans un goût certain pour l'esthétique visuel mais aussi pour le son. 

Ainsi leurs mandolines aussi belles et bien construites qu'elles soient, ont également la réputation de sonner divinement bien. 

Non sans reconnaître l'importance de la dynastie Vinaccia et particulièrement ces frères, Gennaro & Achille, un modèle similaire se trouve au Musée de la Philarmonie de Paris (E.995.2.1) après l'avoir acquis en 1995. 

(Source : https://collectionsdumusee.philharmoniedeparis.fr/)

Caractéristiques techniques : 

  • Table : Épicéa
  • Fond : 33 côtes creuses en palissandre / Entre-côtes en filet argent
  • Eclisses : Palissandre 
  • Manche : Hêtre plaqué palissandre 
  • Touche : Ébène (touche concert)
  • Largeur au sillet : 28 mm 
  • Radius : Plat 
  • Frettes : 24 frettes 
  • Diapason : 330 mm 
  • Profil : Napolitain 
  • Pickguard : Écaille avec incrustation d'arabesques en nacre blanche 
  • Pays de fabrication : Italie, Naples 
  • Année : 1900
  • Finition : Naturelle 
  • Décorations : Pistagne en nacre blanche et ébène en bordure de table / Filets argent et ébène en bordure de table et de rosace / Rosace incrusté de motifs délicats en nacre blanche / Repères de touches en nacre blanche / Oeillets de mécanique en nacre blanche 
  • Détails : Quelques traces d'usure normales au vu de son âge 

Entièrement restaurée et réglée, cette mandoline est, en plus d'une sublime pièce historique, totalement jouable, un merveilleux instrument de musique qui enchantera les musiciens les plus exigeants grâce à une sonorité d'une grande délicatesse alliant de riches harmoniques à une excellente définition, le son portant naturellement, sans aucune dureté.

La malléabilité du son et sa profondeur offrent de belles perspectives d'évolution, rares pour un instrument en palissandre.

Un instrument typique des meilleures Vinaccia.

Dans son étui d'époque. 

Vus récemment